1ERE PARTIE // 1ERE PARTIE // 1ERE PARTIE // 1ERE PARTIE // 1ERE PARTIE // 1ERE PARTIE // 1ERE PARTIE // 1ERE PARTIE // 1ERE PARTIE // 1ERE PARTIE // 1ERE PARTIE // 1ERE PARTIE //

 

Né il y a tout juste 1 an, WIDE a déjà 2 singles à son actif et d’apprête à disputer la finale du tremplin découverte d’Istres. 
Rencontre avec un quatuor pop-rock énergique.

Certaines rencontres peuvent changer la donne, comme ce fut le cas pour WIDE. « On peut même parler de simple rendez-vous, car il n’y a pas eu à se forcer », observe Sébastien, le guitariste et compositeur. L’aventure commence, il y a un peu plus d’un an, au Pub de l’Europe, à Istres, quand le trio d’amis croise le chemin de Samuel, chanteur et batteur. 

Ancré (sans trop l’être) dans l’univers du rock alternatif, le quatuor est lui-même issu de diverses influences (jazz, punk, rock progressif). D’où l’appellation WIDE « on voulait mettre l’accent sur notre ouverture d’esprit. On ne s’enferme pas dur du pop-rock et on veut s’essayer à un tas de genres musicaux si on en a les capacités. », explique Sébastien.

Loin de vouloir refaire le monde, les textes (en anglais), évoquent la nature ou encore l’amour. Une façon pour ces vingtenaires d’éveiller les consciences.
 

Heure de passage : à venir