Kokomo, c’est une ville du comté de Howard dans l’Indiana, aux États-Unis, avec 46 000 âmes !

Kokomo, c’est aussi ce hit single des Beach Boys de 1988, racontant le voyage d’un couple d’amoureux sur une île relaxante des Caraïbes appelée… Kokomo.

Mais, KO KO MO, qu’est ce que c’est ?!

Originaire de Nantes, KO KO MO est un duo musical explosif ultra charismatique ; deux bêtes de scène incroyables qui, en peu de temps et une flopée de concerts, font du bruit dans le Landerneau…

À chaque montée sur scène, le tandem enflamme tout sur son passage !

KO KO MO, c’est Warren Mutton (guitare – chant) et Kevin « K20 » Grosmolard, (batterie – choeurs).

À deux, c’est la fureur de vivre, toujours à fond dans la veine de Led Zeppelin, The White Stripes et The Black Keys ! Warren, en chanteur aux vocalises parfois androgynes proches d’un Robert Plant et un jeu de guitar hero à classer entre Jimmy Page et Jimi Hendrix, et « K20 », en John Bonham ou Keith Moon de The Who pour le sens du show et la furie. Pour preuve, cette fameuse date du 4 décembre 2015 aux 37èmes Rencontres Trans Musicales de Rennes… Il est 16h, l’heure du goûter, la mauvaise heure pour enflammer la scène d’un festival, devant des professionnels souvent blasés et un public pas encore bien chauffé. Nos deux protagonistes déboulent et sans coup férir, après cinq minutes de chauffe, font bouger et crier la foule avec leur rock’n’roll blues hypnotique et sauvage. Sur scène, ce duo joue en symbiose magique, en osmose totale : KO KO MO explose tout sur son passage ! Tant de feeling et de dextérité, c’est l’éclate totale et le public chavire et chancelle, tout en étant transporté ailleurs et higher. On se croirait à Woodstock ! Mais c’est moderne, en même temps ; ça sent les 70’s à plein nez avec une relecture très actuelle des fondamentaux du rock, du blues et du psychédélisme.

Site : www.lmpmusique.fr

> Pour acheter vos billets pour voir KO KO MO, c'est par ICI ! <

Heure de passage : 19h45